Crème solaire naturelle Bio, non polluante : que choisir ?

17 / 07 / 2020
Secrets de Beauté

C’est l’été ! Et même s’il risque d’être un peu spécial cette année, le soleil lui, est au rendez-vous. On rêve tout(e)s d’un corps bronzé et d’un teint ensoleillé. Mais pour conserver une peau jeune plus longtemps, il est indispensable d’appliquer des soins protecteurs solaires et hydratants. Évidemment, choisir une crème solaire naturelle Bio, c’est encore mieux ! Quel que soit le type de peau, il est indispensable d’appliquer une protection solaire pour éviter les effets néfastes des rayons UV. Les rayons UV sont une des causes majeures du vieillissement cutané. Le problème, c’est que certains produits solaires contiennent des ingrédients chimiques nocifs pour la santé, et pour l’environnement marin. Aujourd’hui, il existe des alternatives plus respectueuses de l’environnement, plus sains, et tout aussi efficaces. On vous aide à bien choisir votre crème solaire naturelle Bio pour cet été, et les prochains !

 

LE BRONZAGE, une quête du Graal QU’IL faut bien préparer

Se protéger efficacement en préparant sa peau

Appliquez une crème solaire adaptée à votre peau et à l’ensoleillement : lors des premières expositions ou d’expositions prolongées, quand le soleil est intense, préférez un indice élevé, comme la crème Solaire naturelle Bio SPF 50+, Visage et Corps Doux soleil pour vous protéger efficacement, surtout si vous avez la peau claire. Les indices plus faibles (inférieurs au SPF 30) conviennent mieux aux peaux déjà bronzées ou aux peaux mates. Contrairement aux idées reçues, un SPF 50+ n’empêche absolument pas de bronzer. Au contraire, le bronzage se développe plus lentement et plus progressivement, la couleur de la peau est plus homogène et plus éclatante tout en minimisant les altérations liées aux UV puisque la peau est protégée. Et votre bronzage reste lumineux plus durablement.

 

Comprendre le bronzage

Le bronzage est un processus naturel permettant à votre peau de construire une protection contre le soleil. Le bronzage est donc une réaction au soleil et le résultat visible d’une altération des cellules cutanées par les rayons UV (rayons ultraviolets). Lorsque votre corps ou votre visage est exposé aux UV, la peau réagit et cherche à se protéger. Des cellules spécifiques de la peau activent la production de la mélanine, un pigment naturel. La mélanine colore progressivement la peau pour limiter l’impact des UV. Si l’exposition se répète le processus s’accélère. La mélanine migre vers la surface de votre peau et vous voyez que sa couleur se modifie : le bronzage apparaît ! Ce processus diffère d’une personne à l’autre, raison pour laquelle, nous ne sommes pas tous égaux face à Monsieur Soleil. Et notre capacité de bronzage dépend de notre phototype individuel.

 

Les gestes simples pour profiter du soleil tout en se protégeant

Appliquer soigneusement une protection contre le soleil toutes les 2 heures lors d’expositions prolongées.  En plus des vêtements, la crème solaire est un filtre indispensable aux rayons du soleil. Pour limiter les risques, elle doit être appliquée soigneusement toutes les deux heures et systématiquement après la baignade.

Éviter de s’exposer aux heures les plus chaudes (entre 12h et 16h). L’intensité des UV est liée à l’horaire d’exposition et non à la chaleur ressentie. Lorsque le soleil est au plus haut, les rayons UV sont les plus dangereux. 

Pour se protéger un maximum, mettre un chapeau, des lunettes de soleil et des vêtements légers secs. Les enfants et les adolescents sont plus vulnérables face au soleil. Ils ont une peau et des yeux plus fragiles et s’exposent plus souvent. Pour limiter les risques, ils doivent donc être particulièrement protégés.

Les crèmes solaires sont périssables : une fois la date de péremption dépassée, leur efficacité n’est plus garantie. Leur durée de conservation après ouverture est de 3 à 6 mois. Vérifiez la vôtre car on a bien souvent tendance à vouloir recycler le flacon de l’année passée pour éviter le gaspillage. Mais là, on parle d’un enjeu majeur qui est notre santé !

 

La crème solaire, comment ça marche ?

La composition des crèmes solaires

Le soleil possède de nombreux bienfaits pour la santé. C’est notre principale source de vitamine D ! Cependant, le soleil peut avoir des effets néfastes sur la santé si on en abuse. Les rayons UV peuvent être responsables de brûlures mais aussi, à plus long terme, de maladies de peau voire de cancers.Mais alors, comment la crème solaire protège-t-elle notre peau de ces risques ? Les protections solaires contiennent des filtres qui, selon le type (chimique ou physique) absorbent ou réfléchissent les rayons du soleil, à la manière d’un miroir.

 

SPF, FPS, IP, quésako ?

SPF signifie « Sunburn Protection Factor ». FPS n’est autre que sa traduction française « Facteur de Protection Solaire », et IP « Indice de Protection ». C’est donc l’indice du niveau de protection contre le soleil d’un produit. L’indice de protection (IP) permet aux consommateurs d’identifier la capacité de protection contre le soleil d’un produit. Il existe 4 niveaux de SPF : de 6 à 10 = protection faible, de 15 à 25 = moyenne, de 30 à 50 = haute, 50 et 50 + = très haute. La protection totale n’existe pas, mais plus le SPF est élevé, plus l’action de photo-protection est importante. Plus le phototype (couleur de peau) est clair, plus il faut choisir un SPF élevé. Si votre peau est très claire et qu’elle ne bronze quasiment pas, préférez un SPF50 ou 50+. Il est donc primordial de suivre des gestes simples pour se protéger du soleil.

 

3 astuces pour bien choisir sa crème solaire NATURELLE BIO, respectueuse de la santé et de l’environnement

1. Éviter les filtres chimiques et hydrosolubles

Chaque année, ce sont plus de 14 000 tonnes de crème solaires qui sont déversées dans les océans. Certains filtres chimiques hydrosolubles comme l’oxybenzone ou l’octinoxate sont une véritable catastrophe écologique. Ils sont ingérés par les organismes marins et les oiseaux qui s’en nourrissent, et sont responsables de la mort des coraux, habitat de 25% de la faune marine.

 

2. Choisir des ingrédients naturels et bio

Aujourd’hui, il existe des alternatives naturelles, biologiques et 100% vegan comme l’huile de pépins de framboises, qui est riche en filtres solaires naturels, ou encore les poudres minérales. Vous retrouvez cette huile végétale noble aux propriétés étonnantes dans notre Crème solaire naturelle Bio Doux Soleil.

 

3. NON aux nanoparticules !

Les nanoparticules sont des composés dont la taille n’excède pas 100 nanomètres. En d’autres termes, elles sont 10 000 fois plus petites qu’un grain de sel ! Utilisées dans de nombreuses industries, on retrouve certaines nanoparticules dans la composition des produits solaires pour leurs propriétés anti UV et anti-traces blanches. Seulement, leur toute petite taille leur permet de traverser les barrières biologiques, comme la peau. Elles se retrouvent dans la circulation sanguine ou lymphatique, et peuvent s’accumuler dans l’organisme.

Et vous, comment vous choisissez votre protection solaire ?